▷Comment le télétravail à domicile bouleverse l’immobilier | Bloc Solutions

Propriétaires & Gestionnaires immobiliers

Travailler de chez soi : quelles conséquences pour l’immobilier résidentiel?

conciliation travail famille

Le confinement et le passage au télétravail en mode urgence a bouleversé les habitudes des salariés québécois. Beaucoup ne disposaient pas d’un espace dédié et travaillaient dans des conditions inadaptées à cette situation, sur la table de cuisine ou assis dans leur lit. L’inadéquation des appartements à la multifonctionnalité nécessaire nous a tous sauté aux yeux. En effet, comment se concentrer sur son travail, ne pas succomber à trop de stress tout en surveillant les enfants?

Pour beaucoup, le télétravail est là pour rester. En tous les cas, tous les travailleurs souhaitent être bien installés advenant une deuxième vague et cela implique parfois un changement radical de mode de vie.

Conséquences de la pandémie sur le marché de l’immobilier

L’économie québécoise est au ralenti depuis la pandémie, malgré une reprise notable depuis la fin du confinement. Les données de l’Institut de la statistique du Québec nous indiquent en effet que « l’emploi est en hausse de 247 500 (+ 6,5 %) au Québec en juin 2020 par rapport à mai 2020. Le taux de chômage baisse de 3,0 points de pourcentage en juin pour s’établir à 10,7 %. »

Néanmoins, au vu de la hausse du chômage dû à la fermeture des entreprises et à la baisse des revenus des québécois, les ventes et les prix des biens immobiliers ont baissé drastiquement par rapport à ce qu’on connaissait avant la Covid-19.

L’APCIQ, (Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec), nous renseigne d’ailleurs en chiffres sur les effets de la pandémie sur le marché de l’immobilier résidentiel :

  • 22 102 ventes ont été réalisées d’avril à juin, soit une diminution notable de 24 % par rapport à la même période en 2019;
  • En tout, 15 591 maisons unifamiliales (-19 %), 4 760 copropriétés (-34 %) et 1 613 plex (-33 %) ont changé de mains d’avril à juin.

De nouvelles données concernant la reprise sont parues le 15 juillet sur le site de l’ACI (Association canadienne de l’immeuble) :

  • Les ventes résidentielles ont augmenté de 63 % à l’échelle nationale, d’un mois à l’autre, en juin;
  • Les ventes réelles (non désaisonnalisées) ont augmenté de 15,2 % d’une année à l’autre;
  • Le nombre de maisons nouvellement inscrites a augmenté de 49,5 % de mai à juin;
  • Le nombre de nouvelles propriétés à vendre (non désaisonnalisé) était de 4,8 % supérieur au niveau enregistré en juin 2019;
  • L’Indice des prix des propriétés MLS® (IPP MLS®) a augmenté de 0,5 % d’un mois à l’autre, affichant une hausse de 5,4 % d’une année à l’autre;
  • Le prix moyen réel (non désaisonnalisé) des propriétés vendues au pays a affiché un gain de 6,5 % d’une année à l’autre.

La SCHL (Société canadienne d’hypothèque et de logement) estime quant à elle que le marché ne retrouvera pas son niveau d’avant la pandémie avant la fin 2022. Toutefois, elle prévoit que les prix moyens des maisons à Toronto, Montréal et Ottawa devraient rebondir plus tôt, à partir de la fin de 2020 et jusqu’au début de 2021.

Ville ou banlieue?

Une tendance qui se confirme est le désintérêt pour la ville et ce qu’elle a de contraintes en temps de pandémie. Promiscuité, notamment dans les transports en commun, logements exigus ou sans balcon, tous ces éléments sont autant de facteurs expliquant le désamour pour les villes à l’heure actuelle.

En comparaison, la maison unifamiliale regroupe tous les avantages, surtout située en banlieue, ou même en région! En effet, quel est l’intérêt d’habiter en ville près du métro ou d’une station d’autobus, à quelques minutes de son travail, alors qu’on est appelé à faire du télétravail une habitude quotidienne ou même simplement régulière?

Les avantages de la vie en banlieue?

bureau dédié

  • Beaucoup plus de surface pour le même prix qu’un condo en ville;
  • La possibilité d’aménager facilement une pièce de la maison pour en faire un espace de travail dédié avec une ergonomie de bureau optimum;
  • Plus d’espace pour une meilleure conciliation travail-famille;
  • Une cour pour être plus proche de la nature sans sortir de chez soi et la possibilité d’y intégrer des jeux pour les enfants.

La construction au Québec s’adapte et innove!

Le marché de la construction de condos neufs est en pleine mutation. En effet, les règles de sécurité publique vont de plus en plus guider les promoteurs immobiliers. Comment? Voici plusieurs éléments qui sont désormais pris en considération :

Pour le télétravail

  • L’insonorisation
  • La qualité de l’air
  • La climatisation
  • Espaces de travail inclus dans les logements
  • Possibilité d’espaces de coworking avec cloisons amovibles

Pour une adéquation avec les règles sanitaires

  1. Des accès sans contact :
  • Clés à puce pour faire fonctionner les ascenseurs sans avoir à appuyer sur les boutons ou pour les accès aux aires communes
  • Corridors et aires communes agrandis pour éviter la promiscuité
  1. Dans les logements :
  • Entrées fermées par des portes pour y laisser chaussures et vêtements d’extérieur
  • Immenses espaces communs de type lounge où les distances de sécurité peuvent être respectées

Le télétravail pour les professionnels de l’immobilier : quelles solutions?

Le travail des professionnels de l’immobilier, notamment les gestionnaires d’immeubles et les courtiers a souffert des aménagements d’urgence consécutifs aux mesures de confinement.

En pleine période de renouvellement de baux et de signatures de nouveaux baux, mais aussi de visites de logements, les professionnels ont dû s’adapter et adopter de nouvelles stratégies.

À ce propos, vous pouvez lire notre article à ce sujet.

La plateforme Bloc Solutions est l’outil idéal pour aider non seulement les propriétaires immobiliers, mais aussi les gestionnaires immobiliers et les courtiers en facilitant leur quotidien! En bref, la plateforme parfaite pour le télétravail des professionnels de l’immobilier!

En effet, quoi de mieux qu’une vision globale du parc immobilier en un seul endroit et accessible depuis n’importe quel appareil?

Quoi de mieux que de s’éviter une multitude de déplacements et donc une perte de temps considérable?

Quoi de mieux que de gérer toutes les communications avec les locataires sur la même plateforme et surtout très facilement?

Quoi de mieux que de signer et faire signer les baux accrédités par le Tribunal administratif du logement et les annexes 100 % en ligne?

En fait, rien! Car rien ne vaut la tranquillité d’esprit, une meilleure productivité et beaucoup de gain de temps (et…plus de revenus).

Pour résumer :

Le télétravail, nous l’avons vu, est bien plus qu’un effet de mode. Étroitement relié aux conséquences sur l’économie de la Covid-19, il oblige les salariés québécois à repenser leur mode de vie.

De plus, le télétravail influence beaucoup le marché de l’immobilier résidentiel, en poussant les propriétaires immobiliers à reconsidérer leur choix d’habiter en ville. La banlieue et la résidence unifamiliale sont désormais plus attractives pour les citadins pour ce qu’elles offrent d’espace et de possibilités de concilier travail et vie de famille.

Les promoteurs immobiliers, pour ce qui est des condos neufs, innovent et offrent des aires de travail dans les logements ainsi que des aménagements dans les aires communes qui coïncident avec les règles sanitaires actuelles.

Quant à Bloc Solutions, c’est l’outil parfait pour permettre aux professionnels de l’immobilier d’exercer leur métier dans les meilleures conditions et avec le maximum d’efficacité!

Vous désirez en savoir plus sur Bloc Solutions? Contactez-nous, nous sommes là pour répondre à toutes vos questions.