Comment mettre un appartement en location?

En tant que propriétaire d’un logement à louer, il vous suffit de suivre quelques étapes simples pour réaliser une location avec succès. Vous avez peut-être besoin d’aide pour :

  • Vous assurer de respecter les différentes obligations légales liées à la location de logement
  • Estimer le prix du loyer
  • Préparer le bail de location

De l’affichage de votre annonce à la remise des clés, ce n’est pas difficile d’afficher un logement à louer. Il faut simplement savoir comment bien le faire. Définir un projet immobilier, établir une stratégie de location et créer des annonces efficaces sont quelques-uns des éléments clés à appliquer pour mettre un appartement en location.

Suite à la lecture, vous pourrez afficher un logement conforme aux normes en vigueur, trouver des locataires de façon optimale et devenir un pro de l’affichage de logement!

Étapes préparatoires à la mise en location d’un appartement

Comme le but premier consiste à rentabiliser votre investissement immobilier, il est capital d’adopter une bonne stratégie de location pour dénicher des locataires de confiance le plus rapidement possible. De cette façon, vous gagnerez du temps au cours du processus de location et vous éviterez certaines erreurs fréquentes comme la fixation d’un prix de loyer trop élevé ou une mauvaise sélection de locataires. Voici donc les éléments à considérer avant la mise en location de votre appartement.

Définir le projet immobilier

D’emblée, statuez sur le modèle de location que vous souhaitez mettre en place pour rechercher des locataires en fonction de vos objectifs et de vos attentes. Que vous choisissiez un bail à courte ou longue durée, sachez que ces deux types d’ententes sont encadrés par la loi. Vous aimeriez louer votre appartement tout près des pistes de ski seulement pour la saison hivernale? Selon la durée du bail, de moins ou de plus de 12 mois, certaines règles spécifiques s’appliqueront.

Dans le cas d’une location de moins de 31 jours (comme la plupart des logements en location sur Airbnb par exemple), la rédaction d’un bail n’est pas obligatoire. Il faut par contre s’assurer de consulter les règles de la municipalité où vous demeurez. Pensez également à l’option de louer un logement meublé ou non. Un logement meublé pourrait élargir votre clientèle cible aux étudiants, travailleurs temporaires ou retraités par exemple. Il faut par contre prévoir un budget pour les réparations et l’amélioration de l’ameublement en place.

Estimer le prix du loyer

Le coût d’un nouveau loyer se fixe à la totale discrétion du propriétaire. Toutefois, si vous optez pour un prix trop élevé, vous éprouverez peut-être quelques difficultés à louer votre logement. Il faut trouver le juste équilibre entre maximiser la rentabilité et offrir un prix abordable selon le logement offert. Plusieurs facteurs entrent en jeu et peuvent vous aider à établir un coût raisonnable :

  • Les frais d’énergie
  • Les taxes municipales ou scolaires
  • Votre prime d’assurance
  • Les travaux majeurs que vous avez effectués récemment
  • Les frais d’entretien de l’immeuble

De plus, la superficie du logement, sa situation géographique et la qualité des installations, sont également des éléments à considérer. Consulter des annonces immobilières sur Zipplex est un excellent moyen pour vous donner un aperçu des prix des logements dans votre quartier. Dans le cas où vous auriez de la difficulté à louer votre logement, ou bien que le prix fixé au départ était beaucoup trop bas pour le marché réel, la section F du bail vous donne l’occasion de modifier le loyer pendant les 5 années suivant la construction de l’immeuble. Dans le cas où vous devez plutôt effectuer une augmentation de loyer, utilisez un formulaire de calcul du Tribunal administratif du logement. Assurez-vous ensuite de faire parvenir un avis de renouvellement mentionnant l’augmentation en respectant les délais requis par la loi.

Mettre le logement en bon état

Vous devez absolument proposer un logement en bon état, propre et habitable, à vos futurs locataires. Il est nécessaire d’effectuer les réparations nécessaires avant l’arrivée du locataire, et ce, à vos frais.

Par exemple, vous seriez dans l’obligation de réparer une fuite grave de tuyauterie ou du toit, une marche d’escalier ou une planche de balcon pourrie qui cède, une serrure défectueuse d’une porte d’accès au logement ou encore un blocage du tuyau d’égout.

Vous avez décidé de louer un logement meublé? Comme votre obligation légale consiste à fournir également tous les accessoires et services convenus dans le bail, les électroménagers et meubles appropriés doivent se retrouver dans l’appartement au moment opportun. À la date convenue, le locataire doit être en mesure d’emménager selon les termes entendus dans le bail.

Comment trouver un locataire pour un appartement à louer?

Deux options s’offrent à vous pour dénicher un locataire à qui louer votre appartement. Vous pouvez vous en occuper vous-même ou faire affaire avec une agence. Opter pour les services d’une agence vous permettra de gagner du temps et de bénéficier de professionnels compétents dans le domaine. Des agences telles que Blouin Location proposent de vous accompagner dans la location de votre bien immobilier pour attirer les bons locataires. Peu importe votre manière de procéder, n’oubliez pas d’effectuer une enquête de crédit ou de pré-location pour vous assurer que votre futur locataire est solvable. Ne faites pas comme plusieurs, et ne vous fiez surtout pas (que) à votre instinct.

Comment créer des annonces immobilières efficaces?

Laissez tomber les annonces dans les journaux! De nos jours, si vous désirez louer votre logement rapidement, vous devez absolument l’afficher sur le Web. C’est le moyen de communication le plus performant pour trouver un locataire en un rien de temps. De nombreuses plateformes spécialisées en immobilier vous offrent la possibilité de publier votre annonce. La très grande majorité des plateformes sont gratuites telles que Logis Québec Vous pouvez également publier votre annonce sur des sites de petites annonces hautement fréquentés comme Kijiji. Les réseaux sociaux demeurent aussi un endroit de choix pour afficher une annonce de logement à louer. Sur Facebook, vous retrouverez l’espace Marketplace où vous pourrez rédiger et publier votre annonce.

Sachez que pour louer rapidement, vous devez écrire une annonce attrayante qui se démarquera du lot. Tout d’abord, ciblez le locataire que vous désirez attirer. Votre appartement est normalement loué à des étudiants, des jeunes familles ou des retraités? Prenez cet élément en considération afin de mettre en valeur le secteur où se trouve votre appartement à louer. Par exemple, une jeune famille appréciera connaître les services de garderie ou les écoles primaires à proximité. Puis, soignez la forme de votre annonce en privilégiant des phrases courtes et percutantes sans oublier de corriger les fautes. Évitez d’utiliser des adjectifs exagérés et misez plutôt sur une description brève en mettant de l’avant les caractéristiques de votre logement. Vous pouvez indiquer le type de plancher, le nombre de pièces, l’ambiance du secteur, les commodités incluses, les rénovations effectuées récemment, etc.

Enfin, votre annonce se distinguera certainement de la masse si vous prenez des photos de qualité. N’hésitez pas à recourir aux services d’un photographe professionnel si vous n’arrivez pas à un résultat concluant par vous-même. Cet investissement vous sera bénéfique à court et à long terme puisque vous pourrez louer facilement et réutiliser les photos lors du départ de vos locataires.

Organiser les visites du bien immobilier en location

Dans le cas où votre locataire actuel occupe toujours l’appartement à louer, discutez avec lui à propos des modalités de visites du logement. Selon le Tribunal administratif du logement, vous devez agir raisonnablement dans le respect de la vie privée, la libre jouissance du bien ou de l’inviolabilité de la demeure du locataire. Celui-ci pourrait décider de s’absenter lors des visites ou d’être présent. Cela demeure à son entière discrétion. Sachez également que les visites doivent se faire entre 9 h et 21 h, à moins d’une approbation obtenue de la part de votre locataire.

Le logement est inoccupé? Vous pourrez ainsi organiser les visites au moment qui vous convient le mieux. Assurez-vous, avant d’accueillir des visiteurs, que le logement est propre et rangé. Faites entrer la lumière et aérez les pièces. De cette façon, vos locataires potentiels auront davantage de facilité à se projeter dans votre appartement. Si possible, optez pour du Home Staging. Vous offrirez alors la possibilité à vos locataires potentiels d’entièrement s’imaginer dans leur futur logement.

Planifiez, si possible, de nombreuses visites consécutives afin d’éviter de vous déplacer de nombreuses fois. Cette tactique démontrera aussi que le logement est en demande. Lors de la visite, essayez de donner tous les détails relatifs au logement et au quartier. Prenez le temps de répondre aux questions de vos futurs locataires afin de dissiper leur doute et d’instaurer un climat de confiance.

Si les personnes intéressées ne peuvent pas se déplacer pour effectuer la visite, proposez-leur un appel vidéo ou une visite virtuelle à 360 degrés.

Choisir un locataire de confiance

Tel que mentionné précédemment, une enquête de crédit ou de pré-location est essentielle pour valider les capacités financières de votre locataire potentiel. Cela vous permettra de déterminer si ce dernier est en mesure de payer son logement chaque mois et de limiter les risques de non-paiement de loyer. Afin de vous protéger contre les défauts de paiement de vos locataires, vous pourriez même envisager de contracter une assurance loyer impayé. Cette couverture d’assurance demeure un excellent moyen pour éliminer le stress financier lié à la perception de loyers.

Grâce à l’enquête de crédit, vous pourrez valider l’identité du locataire et vous obtiendrez des informations à propos de son dossier de crédit ainsi qu’au sujet de ses habitudes de paiement. Quant à l’enquête de pré-location, elle vous permettra de recueillir l’ensemble de ces renseignements, mais aussi de connaître davantage le profil de la personne. Par exemple, une recherche au plumitif pourrait être effectuée afin de vérifier si le locataire possède un casier judiciaire. Certains propriétaires demanderont des références d’employeurs ou même d’anciens propriétaires. Soyez tout de même prudent puisque, s’il s’agit d’un mauvais locataire, l’ancien propriétaire aura tout intérêt à vous le vanter!

Préparer le bail de location

Enfin, vous avez déniché un locataire qui convient à vos exigences! C’est donc le moment de préparer le bail de location où vous inscrirez toutes les informations relatives au logement, dont, entre autres : les coordonnées du locataire et du locateur, la description et destination du logement loué, des accessoires et dépendances, la durée du bail, le prix du loyer ainsi que les services et conditions incluses.

Utilisez un bail du Tribunal administratif du logement qui est obligatoire depuis le 1er septembre 1996 pour la location long terme au Québec. Sachez également que certaines clauses sont considérées comme illégales. À titre d’exemple, vous ne pouvez pas empêcher la sous-location des lieux ou la cession du bail et il vous est interdit de réajuster le loyer en cours de bail dans un bail à durée fixe de douze mois ou moins.

Obligations du propriétaire au sujet du bail de location

Comme propriétaire, il est fortement recommandé de joindre au bail un document listant les règlements de l’immeuble. Ceux-ci peuvent concerner la mise en place d’appareils de climatisation, la garde d’animaux de compagnie ou la pratique d’une activité commerciale. Une annexe au bail est également à joindre lorsque vous offrez des services particuliers comme une buanderie. Vous avez conclu un bail verbal? Si votre locataire vous demande une preuve écrite, vous serez dans l’obligation de mettre votre entente par écrit.

Planifier l’arrivée du nouveau locataire

Assurez-vous d’inspecter votre logement avant l’arrivée de votre nouveau locataire. Y a-t-il des poignées desserrées, des charnières grinçantes, des verrous coincés ou des ampoules à remplacer? Reste-t-il des effets personnels de l’ancien locataire? Faites un bon nettoyage des lieux et donnez un coup de pinceau si nécessaire. Établissez une date et une heure d’entrée avec votre locataire pour l’accueillir et lui remettre les clés. Vous pouvez effectuer un tour rapide du logement en sa compagnie pour lui expliquer les modifications effectuées. Au besoin, rappelez-lui les principales règles de l’immeuble et souhaitez-lui la bienvenue!

Modalités de paiement du loyer

En ce qui concerne le paiement du loyer, prenez entente avec le locataire sur la façon dont vous souhaitez le recevoir. Carte de crédit, débit préautorisé, argent comptant, virement Interac, choisissez ce qui vous convient le mieux et assurez-vous que votre locataire accepte le moyen de paiement sélectionné. Vous préférez recevoir des chèques? Sachez seulement que la remise d’une série de chèques préparés à l’avance est une pratique illégale au Québec. Si votre locataire accepte tout de même de vous préparer des chèques postdatés, cela ne sera pas considéré comme illégal. Vous devez simplement prendre entente avec lui. Lorsque votre locataire prend possession du logement, vous pouvez exiger le versement du premier loyer (ou lors de la signature du bail), mais aucune autre somme ne peut être demandée. Le dépôt de garantie demeure illégal au Québec.

Comment réussir à louer rapidement un logement?

Pour parvenir à louer un logement avec succès, il vous suffit de respecter les quelques étapes mentionnées ci-haut. Adopter une bonne stratégie de location vous permettra de rendre votre processus de location efficace. Grâce à la rédaction d’une annonce attrayante, vous serez en mesure d’attirer un bon nombre de locataires potentiels. Maîtriser l’art de la gestion locative demande du temps et de la patience. Soyez donc le plus disponible possible pour les visites de l’appartement et tenez-vous à l’affût du marché pour proposer un logement abordable et intéressant. De cette façon, vous louerez certainement votre logement en moins de temps qu’il ne faut pour le dire! À noter que l’Association des propriétaires est une excellente source de conseils pour vous aider à mettre un appartement en location.

Vous avez maintenant en main les principales clés pour réussir à louer un appartement facilement et rapidement. Toutes les astuces indiquées ci-dessus seront assurément utiles et très pratiques pour vous guider dans votre projet de location. Vous êtes sur la bonne voie pour devenir un pro de la gestion locative!