Comment rédiger une annonce immobilière

##Propriétaire immobilier : comment rédiger une annonce de location?

Vous êtes propriétaire d’un immeuble résidentiel et quand vient le temps de trouver des locataires pour un de vos logements, vous devez publier une annonce. Évidemment il s’agit d’une étape obligatoire pour faire la promotion de votre logement, et il existe plusieurs trucs et astuces pour s’assurer des meilleurs résultats possibles.

Pour louer votre logement, rédigez une annonce punchée!

Votre annonce, c’est votre vitrine. Elle doit être attirante et mettre en valeur ce que les clients recherchent. Un seul mot d’ordre : séduire! Alors, pour exposer votre bien immobilier sous son meilleur jour, quelle est la recette?

Quel est votre but? Déclencher l’envie de visiter votre appartement. Pour un locataire, trouver la perle rare, ce n’est pas toujours facile. Il existe plusieurs sites web sur lesquels fouiller, il faut apprendre le fonctionnement de chacun d’entre eux, et il faut être rapide.

C’est la raison pour laquelle votre annonce devra se démarquer de centaines d’autres sur le marché, publiées simultanément ou presque, pour le même type de logement et qui sait, peut-être dans le même secteur.

j-kelly-brito-PeUJyoylfe4-unsplash

Qui est le locataire cible de votre annonce de location?

Nous entrons ici dans une notion de marketing (certains diront de base, mais ça vaut la mention). Le marketing en ligne, plus précisément. En premier lieu, vous devrez déterminer votre locataire cible.

Plusieurs penseront qu’un logement à louer est pour tous, mais détrompez vous. Si votre logement est normalement loué à des étudiants, des jeunes familles ou des retraités, votre communication ne sera pas la même. Tout simplement, parce que ces catégories de population ne recherchent pas la même chose.

Pour cette raison, vous devrez mettre le secteur dans lequel est situé votre immeuble en valeur en tenant compte de ces locataires potentiels visés.

Un exemple :

Vous souhaitez louer à des jeunes familles?

  • Mettez en valeur le fait qu’un parc de jeu, une garderie ou une école primaire sont à distance de marche.

Vous souhaitez louer à des retraités?

  • Insistez sur l’environnement calme et les services de santé à proximité.

Vous avez compris l’idée.

Vous connaissez par cœur le secteur dans lequel vos logements sont situés, donnez-lui une description des plus adaptés!

Une belle vitrine pour votre annonce

La vitrine de votre annonce, c’est la forme.

Afin de faire ressortir du lot votre logement, vous devez donc soigner la forme de votre annonce, dans un premier temps.

Voici ce que cela comprend :

-Une bonne accroche

  • Évitez les phrases toutes faites qui ne veulent rien dire « Très beau 3 et demi à louer »
  • Privilégiez au contraire ce qui caractérise votre logement : « exposé plein Sud, lumineux, vue sur fleuve »

-Pas de superlatifs ou d’adjectifs exagérés

  • Pas de « wow » ou de « extraordinaire » : laissez au prospect l’opportunité de décider de l’effet wow de votre logement

-Des phrases courtes et percutantes

  • En tout temps, vos descriptions doivent être claires

-Autrement dit, tout en détaillant les spécificités de votre logement, soyez bref. Avec une information trop diluée, vous allez perdre en puissance et surtout, perdre l’internaute!

-Pas d’abréviations

  • Plusieurs locataires recherchent des mots-clés précis. Plutôt que « 2cc 1sdb », qui sont peu recherchés, préférez « 2 chambres à coucher, 1 salle de bain »

-Pas de mots en majuscules

  • Vous aurez beaucoup trop l’air d’insister

-Des photos de qualité

  • Nous n’insisterons jamais assez sur ce point!

-Pas de fautes d’orthographe

  • Si l’orthographe n’est pas votre tasse de thé, faites relire votre texte, deux précautions valent mieux qu’une.

Un contenu pour booster les visites de votre logement

Mais, quelles informations doivent impérativement figurer sur l’annonce?

Nous en avons déjà parlé, mais évidemment le quartier est un indispensable! Listez-en les attraits principaux et pensez à votre cible comme nous l’avons mentionné plus haut.

Mettez en avant les particularités de votre immeuble :

  • Logements non-fumeurs
  • Clientèle au-dessus de 55 ans
  • Accepte les chiens et/ou les chats… ou pas
  • La date de construction (s’il s’agit d’un avantage pour le logement. Par exemple un immeuble tout neuf, ou encore, centenaire et qui a un certain cachet).
  • Construction en béton : très bonne isolation sonore
  • Piscine
  • Casiers pour les vélos
  • Stationnement inclus
  • Prise pour voitures électriques
  • Concierge sur place
  • etc.

Mettez en valeur les attraits de votre logement, mais restez honnête et réaliste :

  • Nombre de pièces et surface habitable
  • Vue sur arbres matures
  • Fraîchement repeint
  • Cuisine rénovée
  • Plancher de bois franc
  • Logement calme
  • Beaucoup de rangements
  • Entrée laveuse-sécheuse
  • Un cachet particulier (hauts plafonds, moulures)
  • etc.

Bien sûr, le montant du loyer est crucial. Regardez les comparables et ajustez votre prix selon ceux du marché.

Les photos, l’élément à ne pas négliger!

lilly-rum-L6W9ZIQ5saM-unsplash

Ah, les photos! Nous avons tous vu sur des sites d’annonces, des photos d’appartements qui ne donnent qu’une envie : passer à l’annonce suivante. Alors, que faire pour des photos réussies?

Le premier conseil serait, surtout si vous êtes renommé pour prendre des photos floues ou mal cadrées (ce qui arrive à beaucoup d’entre nous), de ne pas insister et de faire appel à un photographe professionnel. Vous ne le regretterez pas. Ce sera de l’argent bien investi et vite amorti. À noter que ces photos pourront assurément être réutilisées dans vos futures annonces. Considérant qu’un logement est principalement constitué de biens appartenant aux locataires, ce n’est pas obligatoire de prendre des photos tel que le logement est actuellement.

Vous avez aussi la possibilité d’utiliser la technique du Home Staging, ou valorisation résidentielle afin de louer vos logements plus rapidement. Afin d’en connaître tous les atouts et de bénéficier des meilleures astuces, lisez notre article à ce sujet!

En plus des photos, vous pouvez intégrer une vidéo. Encore une fois, elle doit être de très bonne qualité. Engager un professionnel est une très bonne solution pour un tel projet.

La visite virtuelle est de plus en plus utilisée, particulièrement au vu de la situation actuelle. Cela peut se réaliser facilement grâce à des logiciels tels que Matterport ou Ricoh 360°.

Le plan 3d est un must, mais encore une fois, tout dépend de votre budget. Vous pouvez toutefois trouver des logiciels gratuits qui permettent même à des débutants de faire le plan d’un appartement ou d’une seule pièce. Si vous avez de la patience et du temps, cela apportera une réelle valeur ajoutée à votre annonce.

Sinon, voici quelques conseils :

  1. Vos photos doivent être récentes
  2. Prenez-les au printemps pour une luminosité idéale
  3. Si le logement est occupé, ne demandez pas au locataire de se charger de prendre les photos. Il acceptera sûrement que vous les preniez vous-même au moment qui lui conviendra le mieux.
  4. Demandez-lui sa participation. En effet, les pièces doivent être :
  • Rangées
  • Propres
  • Dépersonnalisées (sans objet personnel apparent)
  • Pas de d’animaux apparents

Si la photo vous intéresse particulièrement et que vous souhaitez mettre vous-même en valeur toutes les caractéristiques de votre logement, voici une courte vidéo qui vous expliquera tout.

Maintenant que votre annonce est prête, découvrez Où afficher son logement?.

En résumé, rédiger une annonce gagnante, qui vous permettra de trouver vos locataires idéaux, ce n’est pas très compliqué. Néanmoins, cela demande de la méthode et de l’attention. Vous faites entrer en jeu l’émotionnel et vos prospects doivent pouvoir se projeter dans le logement.

Les éléments principaux à retenir?

  1. Des notions de marketing
  2. Définir vos locataires cibles
  3. Mettre en valeur le secteur
  4. Mettre en valeur les spécificités de votre immeuble et de votre logement
  5. Un contenu lisible, détaillé mais concis
  6. Des photos de très bonne qualité

En commentaires, dites-nous quel est le conseil qui vous parle le plus ou faites-nous parvenir les phrases d’accroche que vous envisagez d’utiliser prochainement.

N’oubliez pas de partager cet article, il pourra certainement aider un propriétaire immobilier de votre réseau!